Relations Couronne-Autochtone: Préoccupations De La Nation Métisse

Au sujet de

Numéro de référence :
CIR-2020-10028
Date fournie :
2020-12-11
Organisation :
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
Nom du ministre :
Bennett, Carolyn (L’hon.)
Titre du ministre :
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

Réponse suggérée :

• Notre gouvernement travaille avec la nation métisse pour faire avancer la réconciliation et renouveler la relation de nation à nation.

• L'identité métisse et les questions politiques internes aux Métis sont des questions à déterminer par la nation métisse. Le gouvernement du Canada continuerons à travailler avec les dirigeants de la Nation métisse, élus par le peuple Métis.

• Nous sommes déterminés à continuer ces relations et à poursuivre notre cheminement commun vers la réconciliation.

Contexte :

N/A

Renseignements supplémentaires :

Si l’on insiste
• La réconciliation n’est pas simplement un enjeu autochtone, c’est un impératif canadien qui nous implique tous.
• Nous nous sommes engagés à respecter le droit des Métis de choisir les organisations qui parlent en leur nom;

• En respectant les principes de l’Accord Canada-Nation métisse, ainsi que nos ententes de reconnaissance de l’autogouvernance avec la Nation métisse de l’Ontario, la Nation métisse de l’Alberta et la Nation métisse de la Saskatchewan, nous travaillerons en étroite collaboration afin de faire progresser de manière significative le réconciliation.
Si l’on insiste sur la collaboration avec le MNC (46 mots)
• En reconnaissance au besoin de respecter le droit à l’autodétermination, il serait inapproprié de commenter sur une affaire relevant de la gouvernance interne de la Nation métisse.

• Nous encourageons l’ensemble des parties à s’engager dans un dialogue constructif pour atteindre une résolution qui conviendra à tous.
Si l’on insiste sur la décision rendue par la Cour suprême du Canada dans Powley (87)

• La Cour suprême du Canada, dans la décision Powley, a confirmé l'article trente-cinq (35) des droits ancestraux des Métis et a établi un test pour vérifier les droits des Métis en vertu de l'article 35

• Conformément à l'orientation de la Cour suprême du Canada, nous mettons en œuvre une approche avec la Nation métisse, pour lui apporter un soutien dans les domaines de responsabilité fédérale.

• Notre gouvernement reste déterminé à travailler avec les dirigeants métis, élus par les citoyens métis, sur notre chemin commun vers la réconciliation.

Retour à la recherche

Date de modification :