Rôle De Services Publics Et Approvisionnement Canada Dans La Gestion De La Réserve Nationale Stratégique D’Urgence

Au sujet de

Numéro de référence :
PSPC-2020-QP-00024
Date fournie :
2020-11-13
Organisation :
Services publics et Approvisionnement Canada
Nom du ministre :
Anand, Anita (L’hon.)
Titre du ministre :
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Enjeu ou question :

Avant la pandémie de COVID-19, le réseau d’entrepôts de la Réserve nationale stratégique d’urgence (RNSU) de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) comprenait [caviardé] entrepôts totalisant environ 167 000 pieds carrés, soit [caviardé] entrepôts dans [caviardé] (119 000 pieds carrés) et [caviardé] entrepôts dans les régions (48 000 pieds carrés). La quantité et le volume d’équipement de protection individuelle (EPI) commandé en réponse à la pandémie de COVID-19 dépassent nettement la capacité actuelle de l’ASPC en ce qui concerne la réception et l’entreposage des fournitures. Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) appuie l’ASPC en concluant des contrats de service et des baux pour rehausser la capacité d’entreposage.

Réponse suggérée :

Si l’on insiste sur le rôle de SPAC :

Si l’on insiste sur le rôle de l’ASPC :

Si l’on insiste sur la demande de propositions pour des services nationaux de logistique et d’entreposage :

Si l’on insiste sur le rôle de Metro :

Si l’on insiste sur le rôle du Groupe Robert :

Si l’on insiste sur les mesures d’entreposage supplémentaires :

Contexte :

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement s’est adapté pour être en mesure de gérer le volume de fournitures. Ces mesures consistent à conclure des contrats de service et des baux à court terme pour d’autres entrepôts, à faire appel aux Forces armées canadiennes pour la logistique et à tirer parti des accords en vigueur.

Nous avons fait appel à plusieurs fournisseurs, comme Maritime Ontario, Groupe Robert Inc., Metro Logistics Inc., Urban Valley Transport ltée, Overseas Express Consolidators et Bolloré Logistics Canada, pour faciliter la gestion des stocks, l’entreposage et la distribution. Grâce à ces contrats, l’EPI est actuellement entreposé en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et au Québec.

De plus, SPAC a conclu au nom de l’ASPC des baux à court terme pour 2 entrepôts supplémentaires (Centre EY et Polytek) à Ottawa totalisant environ 187 000 pieds carrés. Ces entrepôts devraient être vidés à l’échéance des baux en mars 2021. Pour remplacer ces baux échus, un nouveau bail d’une période fixe de 8 ans à partir du 1er janvier 2021 a été conclu au Ottawa Athletic Club pour un espace d’entreposage total de 127 000 pieds carrés.

Le 1er avril 2020, SPAC a signé, au nom de l’ASPC, un contrat d’un an avec Amazon pour utiliser sa technologie en ligne afin que les provinces puissent commander du matériel directement. Postes Canada et Purolator livraient l’équipement aux provinces et aux territoires à titre de sous-traitants d’Amazon. Le premier objectif de cet accord était de pouvoir accéder à l’interface en ligne conviviale d’Amazon, qui permettait aux établissements de santé de commander des fournitures directement auprès de l’ASPC. Comme les provinces et les territoires ont demandé que l’ASPC leur livre directement les fournitures plutôt que d’attendre leurs commandes, le besoin a évolué au-delà de ce que l’accord avec Amazon prévoyait. Le contrat avec Amazon a donc été suspendu à la mi‑juillet 2020. Avant la suspension, seulement 200 000 $ avaient été dépensés dans le cadre du contrat.

Un accord distinct entre l’ASPC et Postes Canada offrait la possibilité d’entreposer l’EPI aux installations de Maritime Ontario, un sous-traitant clé de Postes Canada. L’entrepôt s’est rapidement rempli. Le 22 mai 2020, l’ASPC a donc attribué un contrat au Groupe Robert comme mesure temporaire en attendant de trouver une solution à long terme.

Le 4 mai 2020, une lettre d’intention/demande de renseignements a été publiée sur le site Web Achats et ventes pour recueillir des renseignements à propos d’une solution d’entreposage, de gestion des stocks et de transport à plus long terme. Le 13 juin 2020, à la suite du processus de lettre d’intention/demande de renseignements, SPAC a attribué un contrat de 6 mois au Groupe Robert Inc. Ce contrat prévoyait un espace d’entreposage de 215 000 pieds carrés dans la région [caviardé] et de 150 000 pieds carrés dans la région [caviardé] des capacités de transport et un système de gestion d’entrepôt. Ces espaces n’ont pas tardé à se remplir, car le volume des livraisons d’EPI à l’époque était considérable. On achève de vider l’un de ces entrepôts à [caviardé] dont le contenu sera acheminé vers les provinces. Un autre entrepôt voisin à [caviardé] et celui de [caviardé] ne sont disponibles que jusqu’à la fin novembre 2020; la planification est déjà en cours pour qu’on expédie la majeure partie du contenu de ces 2 entrepôts vers les provinces. Enfin, le dernier entrepôt visé par ce contrat à [caviardé] n’est disponible que jusqu’à la fin décembre 2020. À ce moment, le contrat prendra fin.

Le 16 juillet 2020, SPAC a également diffusé une demande de propositions pour des services nationaux de logistique et d’entreposage afin de fournir des services d’entreposage, de gestion des stocks et de distribution. À la suite de ce processus concurrentiel, SPAC a attribué, au nom de l’ASPC, un contrat de 2 ans à Metro Logistics Inc, avec l’option de le prolonger d’une autre année. Le contrat, attribué le 11 septembre 2020, garantit l’entreposage dans tout le pays afin d’y placer des fournitures et d’en faciliter la distribution aux provinces et aux territoires.

En août 2020, le gouvernement du Canada a annoncé la création de la Réserve d’urgence pour les services essentiels (RUSE), un filet de sécurité pour l’EPI et les autres fournitures essentielles gérés par SPAC. La RUSE inclura plusieurs entrepôts partout au Canada gérés au titre d’un contrat distinct par SCI Logistics, une filiale de Postes Canada, et Purolator agira à titre d’agent de distribution et de livraison.

Retour à la recherche

Date de modification :