La Concurrence Internationale Et Les Restrictions À L’Exportation Ayant Un Effet Sur L’Achat D’Équipement De Protection Individuelle

Au sujet de

Numéro de référence :
PSPC-2020-QP-00025
Date fournie :
2020-12-09
Organisation :
Services publics et Approvisionnement Canada
Nom du ministre :
Anand, Anita (L’hon.)
Titre du ministre :
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Enjeu ou question :

Certains pays continuent de surveiller de près l’exportation d’équipement de protection individuelle (EPI), ce qui a entraîné une augmentation de la concurrence pour l’approvisionnement lié à ces biens. Les médias ont également fait état de plusieurs cas de fournitures médicales achetées à des fournisseurs étrangers peu connus qui ne répondaient pas aux normes de qualité annoncées.

Réponse suggérée :

Si l’on insiste sur les problèmes de qualité des fournitures médicales :

Si l’on insiste sur les restrictions internationales à l’exportation :

Si l’on insiste sur le désinfectant pour les mains :

SPAC a acquis plus de 10,6 millions de litres de désinfectant pour les mains auprès de fabricants canadiens

Contexte :

La demande mondiale de fournitures médicales reste élevée pour la lutte contre la COVID-19, et la concurrence demeure féroce pour leur livraison. Le gouvernement fédéral se procure du matériel auprès de diverses sources, y compris auprès de fournisseurs étrangers. En plus des achats de fournitures du gouvernement fédéral, les provinces et les villes s’approvisionnent également en matériel.

Les pays ont augmenté les conditions relatives à l’exportation de masques, de gants et d’autres fournitures médicales essentielles aux travailleurs de première ligne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, ce qui a entraîné un processus d’achat plus long. La Chine est le plus grand fournisseur d’EPI au monde, et l’approvisionnement mondial a été touché lorsque le pays a dû fermer ses usines au début de l’année, lorsque l’épidémie a commencé. Le Canada a exploré la possibilité de s’approvisionner auprès d’autres pays, mais a quand même rencontré des difficultés en raison de la mise en œuvre de mesures protectionnistes, comme l’invocation de la Defense Production Act aux États‑Unis, ou de l’interdiction d’exportation dans d’autres pays, laquelle a eu de graves répercussions sur les possibilités d’exportation en provenance de ces pays. Le Canada a adopté une approche à deux volets pour l’acquisition de fournitures, en augmentant sa capacité nationale tout en cherchant à acquérir de l’EPI à l’échelle internationale.

Retour à la recherche

Date de modification :