Portail du gouvernement ouvert

10 dossiers trouvés similaries à Toundra_Eider_Mingan_Nombre de nid_Données

Fédérale

Suivi du nombre d'oeufs et de nids d'eider à duvet. Données terrain de 1988 à 2015. Plusieurs îles forestières de la RPNCAM sont utilisées par l'eider à duvet pour la nidification. La présence et la grande abondance de cette espèce étant très caractéristiques de l'écologie insulaire du parc.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Eider à duvet, Somateria mollissima dresseri, abondance, nid, oeuf, Saint-Laurent, forêt, intégrité écologique
Fédérale

Suivi du nombre d'oeufs et de nids du Goéland argenté et marin. Données de terrain de 1996 à 2015. Plusieurs îles de la RPNCAM sont utilisées par les goélands pour la nidification. La présence de cette espèce étant caractéristiques de l'écologie insulaire du parc.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Goéland argenté, Goéland martin, Larus argentatus, Larus marinus, Lande, Œuf, Nid, Abondance, Intégrité écologique
Fédérale

Suivi du nombre d'oeufs et de nids de sternes. Données de terrain de 1992 à 2019. Plusieurs îles de la RPNCAM sont utilisées par les sternes pour la
nidification. La présence et la grande abondance de cette espèce étant
caractéristiques de l'écologie insulaire du parc.

Dernière mise à jour : 28 mars 2020
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Sterne artic, Sterna paradisaea, Sterne pierregarin, Sterna hirundo, Lande, Œuf, Nid, Abondance, Intégrité écologique
Fédérale

Quarante espèces de plantes rares se trouvent dans la toundra de la RPNCAM. La toundra est un indicateur de l’intégrité écologique du parc. Les plantes rares ont été choisies comme une mesure de l’indicateur toundra. Les objectifs du suivi consiste donc à déterminer si 1) le nombre de colonies de plantes rares et 2) l'abondance des espèces focales se maintiennent dans le temps.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Plantes rares, Anemone multifida var. multifida, anémone multifide, Cerastium alpinum ssp. Lanatum, céraiste laineux, Cypripedium passerinum, cypripède œuf-de-passereau, Cystopteris montana, cystoptère des montagnes
Fédérale

« Opération floraison » fait partie du programme national « Attention Nature » qui vise à mesurer l’impact des changements climatiques sur la floraison des mêmes espèces à travers le Canada. Trois espèces ont été sélectionnées pour le parc, dont deux arctiques-alpines. Ces plantes arctiques et/ou alpines ont été retenues pour le programme de suivi de l’intégrité écologique puisqu’elles pourraient être particulièrement sensibles aux changements climatiques. La méthode consiste à noter chaque année la date de début de floraison des mêmes groupes de plantes.

Dernière mise à jour : 5 déc. 2019
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Changement climatique, Integrité écologique, Phénologie de la floraison, Arctostaphylos uva-ursi, raisin d'ours, Dryas integrifolia, dryade à feuilles entières, Saxifraga oppositifolia, saxifrage à feuilles opposées
Fédérale

Les communautés de l’est de la baie d’Hudson et la baie James s’inquiètent des changements écosystémiques qui sont observés depuis les dernières décennies, notamment ceux qui sont reliés aux conditions de la glace de mer, ainsi que des impacts potentiels de contaminants ayant été transportés dans l’atmosphère sur de grandes distances et des impacts découlant des activités humaines dans la région. Le réseau de recherche communautaire (CDRN) de l'Arctic Eider Society a été créé pour mesurer et mieux comprendre les impacts environnementaux cumulatifs à grande échelle dans l'est de la baie d'Hudson et de la baie James. S'appuyant sur des collaborations avec le réseau et des activités menées dans cinq communautés (Sanikiluaq, Kuujjuaraapik, Inukjuak, Umiujaq, Chisasibi), ce projet du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord reposant sur la communauté a permis de produire de nouvelles données sur la bioaccumulation de métaux qui offrent une perspective intégrée à l’échelon régional sur l’exposition à des métaux dans l’environnement marin de l’est de la baie d’Hudson et de la baie James.

Dernière mise à jour : 1 sept. 2022
Dossier publié : 20 août 2016
Organisation: Environnement et Changement climatique Canada
Formats: HTML
Mots clés:  Métal, Environnement, Baie d’Hudson, métaux, réseau trophique, surveillance reposant sur la communauté
Fédérale

Le milieu côtier est un indicateur de l’intégrité écologique de la RPNCAM. Trente et une espèces de plantes rares se trouvent dans le milieu côtier du parc. Les plantes rares ont été choisies comme une mesure de l’indicateur milieu côtier. Les objectifs du suivi consiste donc à déterminer si 1) le nombre de colonies de plantes rares et 2) l'abondance des espèces focales se maintiennent dans le temps.

Dernière mise à jour : 15 mars 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Rare plants, Cirsium scariosum, chardon de Minganie, Taraxacum laurentianum, pissenlit tuberculé, Pedicularis palustris, pédiculaire des marais, Erigeron lonchophyllus, vergerette à feuilles fines
Fédérale

Le parc national Banff évalue les populations de picas d’Amérique à l’aide de relevés des tas de foin actifs de picas à différents sites un peu partout dans le parc.

Dernière mise à jour : 4 mai 2022
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  pica d’Amérique, Ochotona princeps, espèce vivant exclusivement en milieu alpin, petit mammifère, changement climatique, parc national Banff
Fédérale

La température de l'air et du sol contrôle la composition et la productivité des communautés des plantes de la toundra. Différentes espèces de plantes arctiques et alpines répondent différement aux changements de températures de l'air et du sol, ce qui peut mener à des changements de composition de la communauté. Le parc national des Monts-Torngat surveille la température du sol et de l’air à l’aide d’enregistreurs de la température installés à plusieurs endroits dans le parc. La température de l'air (degré celsius) est mesurée à chaque heure à l'aide d'un enregistreur de données Onset Pro V2 à l'intérieur d'un étui de protection des radiations ancré à un poteau de métal à 1,5 m au-dessus du sol.

Dernière mise à jour : 27 juin 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  Végétation dans la toundra, climat, température du sol, température de l’air, enregistreurs de la température, bassin hydrographique ciblé de la rivière Ivitak, Labrador
Fédérale

Le parc national Banff surveille les plantes exotiques envahissantes en délimitant des transects en bande permanents stratifiés au hasard dans la zone alpine. Le personnel consigne la fréquence de l’occurrence de toutes les espèces non indigènes détectées le long d’un transect en bande.

Dernière mise à jour : 6 avr. 2018
Dossier publié : 1 oct. 2017
Organisation: Parcs Canada
Formats: CSV
Mots clés:  espèces exotiques envahissantes, plantes envahissantes, zones de gestion des plantes, forêt, toundra, parc national Banff
Date de modification :