Subventions et contributions gouvernementales

À propos de cette information

En juin 2016, dans le cadre du Plan d’action pour un gouvernement ouvert, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT) s’est engagé à accroître la transparence et l’utilité des données sur les subventions et contributions et a par la suite lancé les Lignes directrices sur la divulgation des octrois de subventions et de contributions, en vigueur le 1er avril 2018.

Les règles et principes qui régissent les subventions et les contributions gouvernementales sont décrits dans la Politique du Conseil du Trésor sur les paiements de transfert. Les paiements de transfert sont des transferts, imputables sur un crédit, d\'argent, de biens, de services ou d\'actifs à des personnes ou à des organisations ou à d\'autres ordres de gouvernement, sans que le gouvernement fédéral reçoive directement des biens ou des services en échange, mais qui peuvent obliger les bénéficiaires à produire un rapport ou d\'autres renseignements après avoir reçu le paiement de transfert. Ces dépenses sont signalées dans les Comptes publics du Canada. Les principaux types de paiements de transfert sont les subventions, les contributions et « autres paiements de transfert ».

Sont inclus dans cette catégorie, mais non assujettis à la divulgation proactive (1), les transferts à d\'autres ordres de gouvernement, par exemple les paiements de péréquation ainsi que les paiements effectués dans le cadre du Transfert canadien en matière de santé et du Transfert canadien en matière de programmes sociaux; (2) les subventions ou les contributions réaffectées ou par ailleurs redistribuées par un bénéficiaire à des tiers; et (3) l\'information qui ne serait normalement pas divulguée en vertu de la Loi sur l\'accès à l\'information de la Loi sur la protection des renseignements personnels ne figure pas sur le site Web.

Les Jeux de données sur les subventions et contributions gouvernementales Télécharger les résultats de recherche (100 000 lignes au maximum)
un dossier trouvé

9 303 745,00 $

14 oct. 2016

organisme à but non lucratif ou organisme de bienfaisance

Entente :

P001049001: Amélioration des systèmes pour un changement transformateur en matière de santé
P001049002: Amélioration des systèmes pour un changement transformateur en matière de santé - C-19

Numéro de l’entente :

5007062835 D002049001 P001049001 P001049002

Durée : du 14 oct. 2016 au 30 sept. 2021
Description :

P001049001: Ce projet vise à contribuer à réduire la mortalité maternelle et infantile en améliorant la prestation et l’utilisation des services essentiels de santé et les services de nutrition connexes. Bon nombre de femmes et d’enfants du Guatemala et du Kenya courent un risque élevé de malnutrition et de mortalité. Des taux élevés de malnutrition chronique et de mortalité infantile ainsi qu’un grand nombre de décès dû aux complications liées à l’accouchement persistent dans ces pays depuis des années.

Le projet est centré sur : 1) l’accroissement de l’efficacité des systèmes communautaires d’aiguillage; 2) l’amélioration des connaissances des services de santé existants; 3) le renforcement des compétences de gestion organisationnelle des fournisseurs locaux de services de santé. Le projet concentre les efforts pour réduire la malnutrition infantile, juvénile, maternelle et chez les adolescents en faisant la promotion des pratiques locales d’alimentation et de soins, des aliments nutritifs et des suppléments, tout en examinant les problèmes plus vastes de sécurité nutritionnelle relatifs à l’accès aux aliments et au revenu. Enfin, le projet renforce les systèmes d’information sur la santé locaux liés à la nutrition grâce à une meilleure gestion de la collecte et de la diffusion des données, ainsi qu’à leur utilisation dans les processus décisionnels local, national et mondial. On prévoit que plus de 1,3 million de personnes bénéficieront directement et plus de 880 000 indirectement des activités menées au sein du département de Chiquimula au Guatemala et dans cinq comtés du Kenya (West Pokot, Trans Nzoia, Busia, Kakamega et Bungoma).

Le projet est mis en œuvre par Action contre la Faim Canada au Kenya, en collaboration avec Action contre la Faim Kenya, Helen Keller International et le ministère kenyan de la Santé, et au Guatemala, avec l’aide d’Action contre la Faim Guatemala, Médicos del Mundo España au Guatemala, l’Asociación de Investigación y Estudios Sociales et des organismes gouvernementaux locaux.

P001049002: Afin de répondre à la crise COVID-19, le projet soutiendra les activités nationales de préparation et de réponse COVID-19 au Kenya et au Guatemala. Le projet se concentre sur (1) le contrôle de la prévention des infections ; (2) la diffusion de messages sur la prévention de la propagation de COVID-19 ; (3) la formation du personnel de santé, des sages-femmes et des volontaires communautaires ; (4) la fourniture d'intrants pour les solutions de lavage des mains et le stockage de l'eau ; (5) l'autonomisation des mères et des soignants au niveau communautaire ; (6) la sensibilisation du personnel de santé à la nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant ; (7) le soutien à l'inclusion d'actions de prévention et de réponse d'urgence liées à COVID-19.

Ce projet vise à contribuer à réduire la mortalité maternelle et infantile en améliorant la prestation et l’utilisation des services essentiels de santé et les services de nutrition connexes. Bon nombre de femmes et d’enfants du Guatemala et du Kenya courent un risque élevé de malnutrition et de mortalité. Des taux élevés de malnutrition chronique et de mortalité infantile ainsi qu’un grand nombre de décès dû aux complications liées à l’accouchement persistent dans ces pays depuis des années.

Le projet est centré sur : 1) l’accroissement de l’efficacité des systèmes communautaires d’aiguillage; 2) l’amélioration des connaissances des services de santé existants; 3) le renforcement des compétences de gestion organisationnelle des fournisseurs locaux de services de santé. Le projet concentre les efforts pour réduire la malnutrition infantile, juvénile, maternelle et chez les adolescents en faisant la promotion des pratiques locales d’alimentation et de soins, des aliments nutritifs et des suppléments, tout en examinant les problèmes plus vastes de sécurité nutritionnelle relatifs à l’accès aux aliments et au revenu. Enfin, le projet renforce les systèmes d’information sur la santé locaux liés à la nutrition grâce à une meilleure gestion de la collecte et de la diffusion des données, ainsi qu’à leur utilisation dans les processus décisionnels local, national et mondial. On prévoit que plus de 1,3 million de personnes bénéficieront directement et plus de 880 000 indirectement des activités menées au sein du département de Chiquimula au Guatemala et dans cinq comtés du Kenya (West Pokot, Trans Nzoia, Busia, Kakamega et Bungoma).

Le projet est mis en œuvre par Action contre la Faim Canada au Kenya, en collaboration avec Action contre la Faim Kenya, Helen Keller International et le ministère kenyan de la Santé, et au Guatemala, avec l’aide d’Action contre la Faim Guatemala, Médicos del Mundo España au Guatemala, l’Asociación de Investigación y Estudios Sociales et des organismes gouvernementaux locaux.

Organisation : Affaires mondiales Canada
Nom du programme : P001049001 & P001049002 : Programme d'aide au développement international
Location : Toronto, Ontario, CA M5S 2R4