Élargissement De L’Autoroute 101 / Aboiteau De La Rivière Avon, Nouvelle-Écosse

Au sujet de

Numéro de référence :
DFO-2020-QP-00001
Date fournie :
2020-12-03
Organisation :
Pêches et Océans Canada
Nom du ministre :
Jordan, Bernadette (L’hon.)
Titre du ministre :
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Réponse suggérée :

• [La protection de l'environnement et de la biodiversité est une priorité pour notre gouvernement, et nous restons déterminés à assurer le passage adéquat des poissons au niveau de l’aboiteau de la rivière Avon.
• Mon ministère examine présentement, en vertu de la Loi sur les pêches, une demande du gouvernement de la Nouvelle-Écosse pour le remplacement de l’aboiteau actuel. Le projet sera évalué pour le passage de toutes les espèces de poissons susceptibles d’utiliser la rivière Avon.
• Mon ministère s'est engagé à travailler avec la province, les groupes autochtones, ainsi que les autres intervenants pour trouver des solutions permettant le passage du poisson.]

Contexte :

• Le 18 novembre 2020, l'Assemblée des Chefs Mi'kmaw de la Nouvelle-Écosse a exprimé sa frustration dans un communiqué aux médias selon lequel le MPO ne publierait plus un arrêté ministériel révisé concernant la migration du poisson pour la saison d'automne et d'hiver, et ne publierait potentiellement l’arrêté qu’au printemps 2021. Cette situation pourrait avoir un impact sur la collaboration avec les Mi’kmaw, notamment dans le cadre des consultations sur les demandes d'autorisation en vertu de la Loi sur les pêches pour le nouvel aboiteau (phase 2).
• Le 16 novembre 2020, les médias ont rapporté que des manifestants bloquaient la circulation sur l’autoroute 101 pour attirer l'attention sur le manque de circulation d'eau à travers l’aboiteau de la rivière Avon, empêchant les poissons de passer. Les manifestants disent que les portes ne sont ouvertes que pendant environ 6 minutes à chaque marée, ce qui ne laisse passer les poissons qu'environ 12 minutes par jour, n’étant pas suffisant. Ils demandent au Ministre Jordan de prendre des mesures pour permettre le passage adéquat du poisson, ce qui, selon eux, exigerait que les barrières soient ouvertes en permanence.
• Le 5 novembre 2020, le Ministère des transports et du Renouvellement de l'infrastructure de la Nouvelle-Écosse a soumis une demande d'autorisation en vertu de la Loi sur les pêches pour le remplacement de l'aboiteau actuel (phase 2), incluant les détails de conception et des plans d'exploitation pour le passage du poisson. Le MPO effectuera maintenant un examen en vertu de la Loi sur les pêches et de la Loi sur les espèces en péril, y compris une évaluation de l'efficacité du passage du poisson pour les espèces migratrices, comme le saumon atlantique, le gaspareau et l'anguille d'Amérique, susceptibles d'utiliser la rivière Avon.
• En mai 2020, le MPO a émis un arrêté ministériel au Ministère de l'agriculture de la Nouvelle-Écosse pour améliorer le passage des poissons et entreprendre une surveillance supplémentaire au niveau de l’aboiteau pendant la migration printanière. L'opération d'une structure en fin de vie, tout en essayant de permettre le passage des poissons et de maintenir un contrôle adéquat des crues, représente un défis.
• Le MPO continuera également de travailler avec le Ministère de l'Agriculture de la Nouvelle-Écosse, l'opérateur de l'aboiteau existant, pour maximiser le passage du poisson dans les limites de la structure vieillissante.
• Le Ministère des transports et du Renouvellement de l'infrastructure de la Nouvelle-Écosse a commencé la construction pour élargir et moderniser des parties de l’autoroute 101 existante près de Windsor, en Nouvelle-Écosse. La modernisation de l'aboiteau et l'installation de structures de passage du poisson à l'exutoire de la Rivière Avon feront partie de la phase 2 du projet.

Retour à la recherche

Date de modification :